SEPT MOIS APRÈS LE DÉBUT D’UN DÉBAT JURIDIQUE AU CANADA, LE MONOPOLE DE LA DISTRIBUTION DES FILMS FAIT OBJET D’ENQUÊTE AUX ÉTATS-UNIS


1999-02-09

Terrebonne (Québec), le 9 février 1999 Le département de la Justice américain mène actuellement une enquête sur le monopole de la distribution des films exercé par les grands studios de Hollywood. La nouvelle a été confirmée à l’Agence de presse Reuters de Los Angeles par Mme Jennifer Rose, la porte- parole du département de la Justice américain qui n’a toutefois pas voulu donner de détails sur l’enquête en cours. En ce qui concerne les studios de Hollywood visés par cette enquête, certains de leurs porte-parole ont affirmé avoir reçu une lettre du département leur demandant des renseignements relatifs à leurs relations d’affaires avec les chaînes de projection cinématographique. Parmi les studios concernés par cette enquête, on cite Sony Pictures Entertainment, 20th Century Fox, Loews Cineplex Entertainment, Paramount Pictures, Walt Disney Co., Warner Bros, Metro-Goldwyn-Mayer inc. et Universal Studios. Avec ses 50 000 pieds carrés de superficie, dont 20 000 pieds carrés ajoutés à la structure existante, le MÉGA-PLEX® PLACE JACQUES-CARTIER 14 se veut le plus grand centre de divertissement cinématographique pour toute la famille à Longueuil. Il regroupera quatorze salles de projection réservées exclusivement aux films francophones, un Café-Hollywood ainsi que des autos tamponneuses, des allées de quilles, des jeux vidéos et un parc d’amusement pour les tout-petits. L’architecture des lieux a été confiée à M. Frank G. Mc Grath de Gestions Archifin et son design à Mme Connie Mattia de Mattia Design. Pour l’aménagement de ce Méga-Plex, les Cinémas Guzzo ont choisi de s’inspirer du thème de l’espace, un thème cinématographique qui gagne toujours la faveur du public. Une enquête de même nature est également en cours au Canada. En effet, en juin 1998, les Cinémas Guzzo, le plus important propriétaire de cinémas indépendants au Québec, ont déposé des plaintes au Bureau de la concurrence contre Cinéplex Odéon, Famous Players et quelques distributeurs de films. Le vice-président exécutif des Cinémas Guzzo, M. Vincenzo Guzzo, se réjouit de voir que son initiative, pour faire valoir les intérêts des propriétaires de cinémas indépendants, est reprise aux États-Unis : « Le fait que le département de la Justice américain mène une enquête sur le monopole de la distribution des films démontre qu’il y a bel et bien des irrégularités dans l’industrie cinématographique. Les observations qui ont été soulevées aux États-Unis sont les mêmes que nous avons signalées contre nos concurrents. » « Le monopole de Famous Player et de Cinéplex Odéon constitue une violation de la Loi fédérale de la concurrence. Il bloque l’accès aux films américains populaires dans les salles de cinémas indépendants, nuit à l’implantation de nouveaux cinémas et limite les points de diffusion de films aux cinémas indépendants », a précisé M. Guzzo. « J’espère que, grâce à l’annonce de l’enquête américaine similaire à la nôtre, les propriétaires de cinémas indépendants vont enfin se lever debout au lieu de regarder passer la parade en subissant les effets pernicieux de ce monopole. En bout de ligne, ce sont les consommateurs qui paient la note. C’est donc dans l’intérêt de ces derniers que les propriétaires de cinémas indépendants doivent dénoncer les illégalités dont ils sont témoins dans l’industrie cinématographique », a conclu M. Vincenzo Guzzo. Source : Cinémas Guzzo Tél. : (450) 961-2945 Renseignements : Catherine Hamel Everest relations publiques Tél. : (450) 686-9698

« Retour

Restez branché

Soyez avisés des horaires, nouveautés et concours.









* champs obligatoires

** Les frais standards de votre fournisseur de téléphonie cellulaire s’applique à l’envoi de SMS.


Politique de confidentialité | Termes et conditions